Justice et Paix

" Je suis homme, l'injustice envers d'autres hommes révolte mon coeur. Je suis homme, l'oppression indigne ma nature. Je suis homme, les cruautés contre un si grand nombre de mes semblables ne m'inspirent que de l'horreur. Je suis homme et ce que je voudrais que l'on fit pour me rendre la liberté, l'honneur, les liens sacrés de la famille, je veux le faire pour rendre aux fils de ces peuples l'honneur, la liberté, la dignité. " (Cardinal Lavigerie, Conférence sur l'esclavage africain, Rome, église du Gesù)

 

NOS ENGAGEMENTS POUR LA JUSTICE T LA PAIX
S'EXPRIMENT DE DIFFÉRENTES MANIÈRES :

En vivant proches des pauvres, partageant leur vie.
Dans les lieux de fractures sociales où la dignité n'est pas respectée.
Dans les communautés de base où chaque personne est responsable et travaille pour le bien commun.
Dans les forums internationaux pour que les décisions prises ne laissent personne en marge.

Dans cette rubrique, nous aborderons différents engagements des Missionnaires d'Afrique, en particulier notre présence auprès des enfants de la rue à Ouagadougou et la défense du monde paysan.

 

La nouvelle date déjà de deux semaines, et elle n'est qu'un accord "de principe" mais elle est source d'espérance pour ceux qui sont victimes de violence et d'apartheid en Birmanie.

Le Père Ntihebuwayo Jean-Baptiste, originaire du Burundi et en mission au Ghana, partage les préoccupations de la commission Justice et Paix au sujet de l'exploitation minière de l'or et de ses conditions très dangereuses pour ceux qui la pratiquent au jour le jour (lire la suite)

"Justice et Paix" ainsi que "Rencontre et Développement" font partie de la formation qui est donnée aux jeunes qui désirent faire partie de la Société des Missionnaires d'Afrique. Il est possible d'avoir accès au programme de cette formation en cliquant ici.

N'hésitez pas à avoir recours au zoom pour bien visionner l'ensemble du texte.

Un article paru dans le Petit Echo n° 1058, du mois de février 2015, et écrit par le coordonnateur Justice et Paix du Ghana, présentement à Tamale.

La laïcité est-elle la garantie d'une fraternité universelle, ou ou contraire une remise en cause des religions et de leur expression ? Le débat (tout particulièrement en France) ne finira pas demain...