Justice et Paix

" Je suis homme, l'injustice envers d'autres hommes révolte mon coeur. Je suis homme, l'oppression indigne ma nature. Je suis homme, les cruautés contre un si grand nombre de mes semblables ne m'inspirent que de l'horreur. Je suis homme et ce que je voudrais que l'on fit pour me rendre la liberté, l'honneur, les liens sacrés de la famille, je veux le faire pour rendre aux fils de ces peuples l'honneur, la liberté, la dignité. " (Cardinal Lavigerie, Conférence sur l'esclavage africain, Rome, église du Gesù)

 

NOS ENGAGEMENTS POUR LA JUSTICE T LA PAIX
S'EXPRIMENT DE DIFFÉRENTES MANIÈRES :

En vivant proches des pauvres, partageant leur vie.
Dans les lieux de fractures sociales où la dignité n'est pas respectée.
Dans les communautés de base où chaque personne est responsable et travaille pour le bien commun.
Dans les forums internationaux pour que les décisions prises ne laissent personne en marge.

Dans cette rubrique, nous aborderons différents engagements des Missionnaires d'Afrique, en particulier notre présence auprès des enfants de la rue à Ouagadougou et la défense du monde paysan.

 

Sur le Blog des Assomptionnistes Afrique de l'Ouest, cet article intéressant sur la session Justice et Paix (JPIC)qui a commencé le 6 juillet au CAMI (Centre d'Accueil de Marie Immaculée) à Ouagadougou.

(lire la suite)

Un article du Père Bernard Ugeux, pris sur le site www.mafrome.org. Certaines multinationales mises en cause dans des cas d'injustice flagrante prétendent que la faute en revient à leurs filiales oeuvrant sur le terrain. Qu'en est-il réellement ?

Léonora Miano, Camerounaise, a reçu, le mercredi 6 novembre 2013, le prix Femina pour son livre «La saison de l’ombre», sur la traite négrière et ceux qui y ont résisté.
Merci à Voix d'Afrique n° 102, qui a publié l'article suivant à son sujet.

Merci à la Caritas Algérie qui publie un article du journal "EL WATAN", du 25 avril 2014, démontrant combien il est difficile pour des enfants de migrants venant d'Afrique subsaharienne de bénéficier d'une formation scolaire.

Le Père Serge Moussa Traore, présentement au Brésil, a écrit l'article suivant publié dans le dernier numéro du Petit Echo (N° 1051, 2014/05). Il se situe dans la continuité du 150ème anniversaire de la campagne antiesclavagiste du Cardinal Lavigerie.